Mon matériel en vrac

En préparation de l’atelier carnet de voyage, il était question de prendre le bon matos. J’ai toujours du matériel de dessin chez moi pour mes gribouillages, mais comme je n’ai jamais pris de cours je prends toujours un peu au feeling. Je crois que finalement, c’est pas si mal :

  • Un carnet : Je me suis récemment acheté un carnet aquarellable Moleskine, format 13*21. J’aime bien Moleskine parce que c’est quand même de la bonne qualité, le petit élastique pour fermer le carnet me permet d’y caler des feuilles et fleurs pour mon herbier, et il y a toujours une sorte de petite pochette intérieure pour les petits papiers en quatrième de couverture.
  • Les stylos : Vu que je peins à l’aquarelle, il me faut de l’encre imperméable. Je travaille depuis un moment déjà avec les Stylos Fine Line Drawing Pen de Letraset que j’avais acheté chez Cultura à l’époque. En point 0.3, 0.1 et 0.05. J’ai un peu du mal à retrouver le 0.05, mais les deux premiers sont dispo sur Amazon, ou sur le site de Letraset directement.
  • Crayon et gomme : Rien de transcendant, j’ai un critérium en 0.5 avec mines HB ou 2H parce que j’aime bien les traits plutôt légers et clairs. Et une gomme mie de pain qui a l’avantage de ne pas faire de miette contrairement aux gommes blanches classiques.
  • L’aquarelle : j’ai une vieille boîte qu’on m’avait offerte quand j’étais jeune de Winsor et Newton qui fait son affaire. Comme je ne l’ai jamais finie, j’ai pas d’élément de comparaison, mais je dirais qu’elle rend plutôt pas mal pour ce que j’en fait (toutes mes couleurs sont à l’aquarelle pour l’exemple)
  • Les pinceaux : j’ai surtout des pinceaux ronds, en un peu toutes les tailles, mes favoris restant les 10/0, 0, 4 et 6 (un rond « court » et un autre plus long) qui sont adaptés à la taille de mon carnet (en termes d’aplats de couleurs). Là encore, je suis pas allée chercher bien loin pour les marques, j’ai un Daler&Rowney, et les autres je crois que du moyen de gamme de chez Cultura ou un magasin d’art inconnu. (Ne pas prendre l’entrée de gamme quand même qui tient rarement sur la longueur).

Donc voilà, sans trop se prendre la tête sur la qualité du matériel, j’arrive quand même à sortir quelques petites choses potables. Donc je pense qu’un matériel de moyenne gamme permet déjà de s’amuser pas mal (sauf si vous êtes déjà pro, ou en passe de l’être).img_5680-1

Publicités

Une réflexion sur “Mon matériel en vrac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s